Services aux entreprises

Photo: Guy Lavigueur


Assurance des comptes recevables (crédit) et des risques politiques


  • Protège votre fonds de roulement et vous permet ainsi d’allouer les sommes nécessaires à la croissance de l’entreprise en toute confiance, localement et à l’étranger
  • Aide à obtenir de meilleures conditions de financement ce qui augmente vos capitaux disponibles.
  • Offre un service de surveillance et de notification de la santé financière de vos clients.  Vous serez avisé si elle se détériore ou s’améliore, assurant ainsi une meilleure gestion du risque financier.
  • Remet à l’entreprise jusqu’à 90% des sommes qui auraient été perdues en cas de non-paiement ou d’insolvabilité.

Pour voir des études de cas (en anglais) : CaseStudiesEn

Pour plus d'information (en anglais) :  PresentationAssurartEn

Assurance Cyber criminalité


Le saviez-vous ?

  • 18% des PMEs canadiennes et 42% des entreprises de 100-499 employés ont subi un vol de données informatiques entre 2017 et 2019.1
  • 37% des PME victimes d’une cyberattaque estime que l’ampleur des dommages était de 100,000$ ou plus.2
  • Seulement 21% des entreprises détiennent une police d’assurance cyber-risques alors que 50% des entreprises croient qu’elles sont vulnérables à une cyberattaque.3
  • 60% des PME victimes d’un vol de données ferment leurs portes dans les 6 mois suivant le vol de données.4
  • En 2018, la cybercriminalité était la préoccupation numéro 2 de l’ensemble des entreprises à l’échelle mondiale.5
  • Le coût financier d’une cyberattaque moyenne a été évalué à plus de 900 000 $ en 2016.6
  • En 2016, les entreprises ont dû globalement débourser plus de 450 milliards de dollars à la suite de cyberattaques.7
  • En 2019, 58% des victimes de cyberattaques étaient des PME.8
  • 44% des entreprises n’ont pas de système de défense ni d’assurance contre les cyber-risques alors que plus de 56% des entreprises confirment qu’ils manipulent des données informatiques confidentielles, de façon régulière.9
  • Les Canadiens visitent plus de sites Internet et passent davantage de temps en ligne que les résidents de tout autre pays. Les Canadiens visitent en moyenne 80 sites et passent 36.3 heures par mois sur Internet.10

Foire aux questions

Qu’est-ce que la cybercriminalité ?

La cybercriminalité peut prendre plusieurs formes. Les cybercriminels son innovateurs et ne manquent pas d’audace, ni de créativité lorsqu’il est question d’actes malveillants sophistiqués, mettant en danger la confidentialité des données informatiques de votre entreprise. Voici quelques exemples communs :

  • Ver informatique, virus ou cheval de Troie qui donne accès aux cybercriminels à vos données;
  • Courriel d’hameçonnage ou faux lien Internet;
  • Cyber-extorsion, demande de rançon afin de récupérer vos données ou vos systèmes d’exploitation pris en otage;
  • Attaque DDoS qui peut bloquer votre serveur web et donc, l’accès à vos données.

Suis-je une victime potentielle de la cybercriminalité ?

Que vous soyez une entreprise qui utilise l’Internet ou des logiciels informatiques comme outil de stockage de données, que vous collectiez des données informatiques confidentielles ou sensibles (de vos clients, employés ou partenaires d’affaires), ou qu’une partie de vos opérations soit automatisée, vous êtes certainement menacé par la cybercriminalité. Malheureusement, aucune entreprise n’est à l’abri d’une attaque, d’un piratage ou d’un vol de données qui pourrait entraîner d’importantes conséquences financières pour vous et pour votre clientèle. Les cybercriminels attaquent autant les petites, moyennes et grandes entreprises.

Quelles seraient les conséquences de la cybercriminalité sur mon entreprise ?

À la suite d’une cyber-attaque, une interruption de vos opérations, ne serait-ce que temporaire, pourrait ébranler le niveau de confiance de vos clients, affectant ainsi leur fidélité envers votre entreprise. Les conséquences néfastes d’une attaque sur la réputation de votre entreprise ne seraient pas négligeables et pourraient durer plusieurs mois, voire années. Une baisse importante de votre chiffre d’affaires pourrait mettre en péril la survie même de votre entreprise. Selon Intact assurance, les statistiques sont claires à ce sujet : sans couverture adéquate, 60% des entreprises victimes d’une cyberattaque ferment leurs portes dans les 6 mois suivant l’incident.4

Qu’est-ce que l’assurance cyber-risques ?

L’assurance cyber-risques a été conçue pour couvrir les dommages financiers causés par un incident cyber qui atteint les données informatiques ou qui exploite les défaillances des systèmes de technologie de l’information utilisés par l’entreprise pour protéger ses données. L’assurance cyber-risques est complémentaire à votre assurance de biens et de responsabilité civile, puisque les risques qui affectent les données informatiques, sont spécifiquement exclues des autres polices d’assurance primaires.

À qui s’adresse l’assurance cyber-risques ?

De nos jours, l’ensemble des entreprises dépendent de plus en plus de l’Internet et des technologies de l’information pour rejoindre une clientèle plus large. Votre modèle d’affaire a sans doute changé au cours des dernières années, avec l’explosion des ressources et plateformes informatiques qui facilitent la vie des entreprises et des consommateurs. L’impact potentiel d’un incident cyber devient donc une préoccupation grandissante pour chaque entreprise, peu importe sa taille.  En tant que propriétaire d’entreprise, vous avez une responsabilité en matière de sécurité et de confidentialité envers vos clients, vos employés et vos partenaires d’affaires. L’assurance cyber-risques est donc essentielle pour toute entreprise qui utilise ou fait l’hébergement de données confidentielles, personnelles ou sensibles.

Garanties de l’assurance cyber-risques

L’assurance cyber-risques peut être adaptée aux besoins spécifiques de votre entreprise. Laissez-nous vous aider à évaluer le niveau de risque de votre entreprise, les garanties applicables à votre situation, ainsi que le montant des plafonds d’indemnisation de chaque élément de couverture. Nous pourrons approcher différents assureurs spécialisés pour des produits adaptés à votre réalité.

L’assurance cyber-risques peut comporter deux sections avec différents éléments de garantie. La première section couvre les dommages subis par l’assuré à la suite à d’un événement cyber et peut contenir jusqu’à 4 éléments de garantie, soit :

  • La gestion de crise, notamment les coûts reliés à :
    • L’accès aux experts, spécialistes et intervenants requis pour l’identification de la brèche et la sécurisation des systèmes et logiciels en temps réel;
    • La recherche et identification des personnes affectées et l’annonce de la brèche de sécurité à ces derniers;
    • L’accès aux experts en relations publiques si la réputation de l’entreprise est affectée.
  • La cyber-extorsion, notamment, les coûts encourus pour :
    • Gérer l’extorsion ou la demande de rançon par des cybercriminels;
    • Minimiser la menace de diverses cyber-attaques subséquentes par les cybercriminels.
  • Les dommages aux systèmes informatiques, soit les frais de :
    • Réparation ou remplacement des applications et logiciels informatiques;
    • Recherche, rétablissement et restauration complète des données informatiques perdues ou volées ou prises en otage.
  • L’interruption des affaires qui découle d’un incident cyber, soit :
    • La perte de revenus et les dépenses supplémentaires occasionnées par l’interruption des opérations de l’assuré;
    • Les frais de rétablissement de la réputation entachée de votre entreprise.

La deuxième section couvre les dommages subis par des tiers à la suite d’un incident cyber dont votre entreprise a été victime. Elle peut contenir jusqu’à 3 éléments de garantie, notamment :

  • La sécurité des réseaux et la responsabilité civile qui en découle, soit le remboursement de dommages et intérêts dus aux tiers qui ont été victimes du vol de données, ou encore de la transmission d’un virus qui endommage leurs propres systèmes.
  • Le paiement de certaines pénalités, sanctions ou amendes imposées par un organisme de règlementation à la suite d’une brèche de sécurité affectant les données de tiers.
  • La responsabilité médiatique, incluant la prise en charge des frais juridiques conséquents à la violation des données confidentielles, la diffamation, ou la violation de la propriété intellectuelle d’un tiers.

 Références

 1 Selon les données de 2019 du Bureau d’assurance du Canada.
2 Selon les données de 2019 du Bureau d’assurance du Canada.
3 Selon un sondage mené par le Bureau d’assurance du Canada en partenariat avec Léger en 2019.
4 Selon Intact assurance, compagnie d’assurance du Canada.
5 Selon Allianz, assureur mondial.
6 Selon le PWC’s 2016 Global Economic Crime Survey, relaté par The National Post.
7 Selon le PWC’s 2016 Global Economic Crime Survey, relaté par The National Post.
8 Selon le 2019 Verizon Data Breach Investigations Report, relaté par CFC Underwriting Limited.
9 Selon le Bureau d’assurance du Canada.
10 Selon ComScore Canada.

Assurance Kidnap & Ransom


Assurance de frais juridiques


Saviez-vous que :

La plupart des gens pensent qu'il est peu probable qu'ils soient impliqués dans un litige juridique, mais un problème d'emploi, un litige relié aux produits défectueux ou un problème fiscal sont en fait très courants.

  • 48% des Canadiens de plus de 18 ans connaîtront une dispute juridique au cours d’une période de 3 ans.1
  • Le taux horaire moyen d'un avocat d’expérience au Canada est de 414 $.2
  • Le coût des frais d'avocat seuls, pour une affaire civile moyenne, est de 10 750 $.1

La majorité des travailleurs autonomes et propriétaires de petites entreprises sont incapables de faire face aux coûts et aux complexités du système juridique canadien sans une aide et des conseils juridiques coûteux.

Pour aussi peu que 215 $ par an, une police d’assurance de frais juridiques vous permettra de faire valoir vos droits légaux sans vous soucier du coût et du stress impliqués pour résoudre le litige.

Avec cette assurance, souscrite par ARAG et disponible via ASSURART, vous seriez couvert jusqu'à 100 000 $ par sinistre et 1 000 000 $ par an pour divers litiges liés aux :

  • conflits de travail, notamment en ce qui concerne les clauses restrictives d’emploi (ex. clauses de non-concurrence);
  • enquêtes d’autorités fiscales;
  • incidents de nuisance légale, d’atteinte au droit de propriété et de dommages aux biens;
  • enquêtes ou poursuites sur la conformité et la réglementation;
  • procédures d’appel liées au permis obligatoire;
  • vol d’identité d’un administrateur ou associé;
  • ruptures de contrat et recouvrement de créances.

L'assurance comprend également :

  • L'accès 24/7 à une ligne d'assistance juridique
  • L'accès à des avocats qui peuvent réviser des documents juridiques (jusqu'à 6 pages par an)
  • L'accès à une bibliothèque de modèles de documents juridiques

Pour plus d'information sur l'assurance juridique :  https://www.youtube.com/watch?v=TlxDd_yOOlk&t=23s

Pour obtenir une Soumission : Cliquez ici pour compléter le formulaire de demande. (En construction)

1 Farrow, Trevor C. W.; Currie, Ab; Aylwin, Nicole; Jacobs, Lesley; Northrup, David; and Moore, Lisa, "Everyday Legal Problems and the Cost of Justice in Canada: Overview Report" (2016). Osgoode Legal Studies Research Paper Series. 150. http://digitalcommons.osgoode.yorku.ca/olsrps/150

2 Bruineman, B., “Steady Optimism – 2019 Legal Fees Survey” (8 avril 2019). Canadian Lawyer Magazine.